Février 2018
D L M M J V S
 
01
02
03
04
05
06
07
08
09
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
25
26
27
28
 

Filière porcine

 

Les chiffres clés :

La filière locale a de nombreux atouts et parmi eux :
sa structuration autour de 2 établissements d’abattage-découpe d’envergure régionale (Tradival et Carrel Saprimex).


Une situation au cœur d’un important bassin de consommation et de transformation. Depuis longtemps, un même bassin de production.

Pour la filière porcine, le regroupement des régions Auvergne et Rhône-Alpes concrétise une réalité ancienne. Il y a une génération, la moitié des porcs auvergnats étaient abattus en Rhône-Alpes. Aujourd’hui, 1/5 des porcs rhônalpins sont abattus en Auvergne.

La dynamique de développement de la production a été comparable dans les deux régions : systèmes bovin, souvent laitier + porc ou systèmes céréales + porc avec fabrication d’aliment à la ferme. Dès sa création dans les années 90, l’association des éleveurs fabriquant à la ferme, AIRFAF Sud-Est, a couvert les deux régions.

Au niveau des structures d’encadrement de la production, CIRHYO aujourd’hui la plus importante OP sur les deux régions, est le fruit de la fusion en 2001 des deux principales coopératives porcines de Rhône-Alpes (Coraporc) et de l’Auvergne (MC Porc). La deuxième OP de Rhône-Alpes est présente sur la Haute-Loire.

Au niveau de la transformation, Auvergne et Rhône-Alpes sont fortement spécialisées sur la salaison sèche, les jambons et saucissons.

Mentions légales | Contacts |  Plan du site |  Coordonnées    |  RSS