Vous êtes ici : Accueil > Actualités > Intempéries d'une violence exceptionnelle, l’agriculture a besoin d'une réponse urgente et adaptée à cette situation inédite...

Intempéries d'une violence exceptionnelle, l’agriculture a besoin d'une réponse urgente et adaptée à cette situation inédite...

Accéder aux flux rss de notre siteImprimer la page

Dégâts sur des fruits dans la Drôme.

De l’est du Massif central aux Alpes, la région Auvergne-Rhône-Alpes a été touchée par un épisode orageux d’une violence exceptionnelle. Si les surfaces impactées seront connues précisément d’ici la fin de semaine, ce sont d’ores et déjà des milliers d’hectares dévastés.

Arboriculture, viticulture, céréales, maraichage, élevage... toutes les productions sont touchées. La végétation est broyée et les bâtiments très endommagés.


La production agricole de la zone saccagée sera nulle pour 2019 et celle des années à venir gravement impactée. Au-delà de la perte agricole, c’est aussi des centaines d’emplois qui sont menacés. Pas de production, pas de récolte, pas de vente et de transformation dans les entreprises de l’agroalimentaire.


Face à cette situation exceptionnelle,  les élus de la Chambre régionale d'agriculture Auvergne-Rhône-Alpes, la FRSEA et les JA appellent  l’Etat et les collectivités locales à réagir de manière tout autant exceptionnelle en dégageant de manière urgente des lignes budgétaires accessibles à tous les agriculteurs concernés et à ne pas pénaliser les exploitations qui ne pourront pas remplir leurs engagements (objectifs du plan d’entreprise pour les Dotations Jeunes Agriculteurs par exemple).

Contact : 

Jean-François PONSOT

06 82 94 75 15

jean-françois.ponsot@remove-this.aura.chambagri.fr