Vous êtes ici : Accueil > Actualités > Rencontre avec le Ministre de l'Agriculture au Sommet de l'Elevage

Rencontre avec le Ministre de l'Agriculture au Sommet de l'Elevage

Accéder aux flux rss de notre siteImprimer la page

PROXIMITE, MUTUALISATION et TRAVAIL en RESEAU renforcé : les priorités des Chambres d’agriculture Auvergne-Rhône-Alpes, Centre Val de Loire, Grand Est, Nouvelle Aquitaine, Occitanie et Provence-Alpes-Côte d’Azur

 

C’est le message qu’elles ont partagé avec le Ministre de l’Agriculture, à l’occasion de sa participation  au Sommet de l’Elevage, le mercredi 2 octobre. Par la lettre remise à Didier Guillaume par Gilbert Guignand, Président de la Chambre d’agriculture Auvergne-Rhône-Alpes, ce groupe de Chambres d’agriculture a mis en avant sa volonté d’expérimenter de nouvelles formes d’organisation correspondant à  leurs besoins.

Les Chambres d’agriculture Auvergne-Rhône-Alpes, Centre Val de Loire, Grand Est, Nouvelle Aquitaine, Occitanie et Provence-Alpes-Côte d’Azur d’agriculture se rassemblent autour du projet, Fair’ReseauT, dont l’objectif est d’expérimenter un modèle d’organisation, basé sur :

  •     Le maintien du rôle d’acteur de proximité des Chambres départementales d’agriculture,
  •     Le développement du rôle des Chambres régionales en tant que pilote des missions régionales et pilote des services supports et de méthodes,
  •     La mise en place de projets mutualisés, rassemblant toute ou partie des Chambres et à des échelles territoriales variables,

 Au cours de la rencontre, le Ministre de l’Agriculture a reconnu le droit à la différence dans l’organisation pour les Chambres d’agriculture, notamment en raison de leur différence de taille et de la diversité de leurs territoires. Pour Didier Guillaume, le modèle des Chambres d’agriculture de l’Ouest n’est pas forcément adapté à toutes les situations. Il a invité le réseau à se mobiliser pour travailler ensemble !

Et c’est bien l’objet du projet dans lequel s’engagent  les Chambres d’agriculture Auvergne-Rhône-Alpes, Centre Val de Loire, Grand Est, Nouvelle Aquitaine, Occitanie et Provence-Alpes-Côte d’Azur, avec l’appui de la tête de réseau nationale (APCA).

A la fin de l’entrevue, les Présidents de Chambre d’agriculture ont interpellé leur Ministre sur le contenu du projet de Loi de Finances pour 2020 (comportant une réduction de 15 % et une régionalisation de la TATNFB). Ils ont dénoncé  ses conséquences désastreuses pour l’accompagnement  des agriculteurs et des territoires. Un texte en total contradiction avec les projets stratégiques du réseau et avec l’objectif de faire évoluer ce dernier via le futur Contrat d’Objectif, voulu par le Ministère !