fileadmin/user_upload/Auvergne-Rhone-Alpes/110_Inst-Auvergne-Rhone-Alpes/Interface/logo-rss-chambres.jpg Actualités des Chambres d'agriculture Auvergne-Rhône-Alpes2887397fr_FRChambres d'agriculture Auvergne-Rhône-AlpesThu, 20 Jun 2024 20:51:58 +0200Thu, 20 Jun 2024 20:51:58 +0200TYPO3 EXT:newsnews-142652Mon, 10 Jun 2024 18:11:27 +0200À TRAVERS CHAMPS : Modernité et ruralité dans la collection du Centre Pompidouhttps://extranet-allier.chambres-agriculture.fr/actualites/toutes-les-actualites/detail-de-lactualite/actualites/httpswwwmuseepatrimoinelepuyenvelayfrmusee-crozatierles-expositionsa-laffichea-travers-champs-rurali/Le réseau des Chambres d’agriculture célèbre cette année son centième anniversaire et s’associent à un évènement culturel autour d’œuvres d’art.Le réseau des Chambres d’agriculture célèbre cette année son centième anniversaire. Depuis leur création, en 1924, les Chambres d’agriculture ont joué un rôle clé dans le développement agricole, contribuant ainsi à ancrer cette activité dans nos territoires et à en façonner les paysages. Voilà pourquoi les Chambres d’agriculture d’Auvergne-Rhône-Alpes s’associent à un évènement culturel autour d’œuvres d’art sur les thématiques de l’agriculture et des paysages ruraux, réalisées entre 1905 et 2015. Cette exposition hors les murs du Centre Pompidou est une occasion rêvée et inédite de valoriser les agriculteurs et leur outil de développement que sont les Chambres d’agriculture.

Pour en savoir plus cliquez sur le  lien : https://www.musee.patrimoine.lepuyenvelay.fr/musee-crozatier/les-expositions/a-laffiche/a-travers-champs-ruralite-et-modernite-dans-les-collections-du-centre-pompidou/

]]>
Auvergne-Rhône-AlpesAllierAinArdècheCantalDrômeIsèreLoireHaute-LoirePuy-de-DômeRhôneSavoieHaute-SavoieAuvergne2024100 ans
news-141213Tue, 23 Apr 2024 17:00:24 +0200La filière volaille bio : faire face à la baisse de consommation en se différenciant ?https://extranet-allier.chambres-agriculture.fr/actualites/toutes-les-actualites/detail-de-lactualite/actualites/la-filiere-volaille-bio-faire-face-a-la-baisse-de-consommation-en-se-differenciant/La région Auvergne-Rhône-Alpes est le 3ème cheptel national mais le premier en nombre d’éleveurs. Elle est une région productrice mais avec des ateliers à petites échelles en comparaison d’autres régions.Que ce soit en poulet de chair ou en oeuf, la consommation et la production des produits avicoles bio a connu une forte baisse à l’échelle nationale comme à l’échelle régionale.


La production de poulets bio a ainsi baissé de 9.4% en 2022 au national, une baisse qui s’est poursuivie au cours des premières semaines de 2023. Idem pour les oeufs bio qui ont connu une légère baisse de production. Cette baisse de production est en réponse à une baisse de la consommation avec moins d’actes d’achats de la part des consommateurs. Le poulet à consommer est moins consommé de manière générale, qu’il soit bio ou non, mais la baisse de consommation de poulets bio reste plus importante que la dynamique globale ; une baisse qui se retrouve dans les découpes de poulets de bio.

Un bio plus cher et moins présent en GMS avec plus de consommation d’oeuf local

Parmi les éléments d’explication de cette baisse, le prix reste l’argument principal avec un prix en hausse des produits alimentaires, et notamment en bio, mais également une diminution de l’offre en grandes et moyennes surfaces, quand ces dernières restent le principal lieu d’achat. Au-delà du prix, on observe une hausse de la mise en avant et de la consommation d’oeufs locaux et plein air au détriment des oeufs bio.

Bien que le bio reste en adéquation avec les attentes du consommateur qui souhaite rester vigilant à ce qu’il mange en termes de santé et d’environnement, les achats vont se faire vers des offres intermédiaires moins chères que le bio avec des allégations comme de la volaille “Sans antibiotiques” par exemple ; c’est forcément des volumes d’achats en moins pour le bio. De nouveaux produits type cordons bleus et nuggets bio, finalement moins chers que la volaille découpée bio, font aussi leur apparition dans les rayons.

Selon Marc Saulnier, représentant de SYVOFA : « Il faut communiquer dans la bio, sur le PRODUIT. Aujourd’hui la communication est trop transversale. »

Néanmoins, l’oeuf bio reste l'un des aliments les plus consommés en bio.

Le revenu de l’éleveur, une thématique souvent oubliée et qui mériterait d’être mieux travaillée

L’aliment des volailles représente 70%, en moyenne, du prix du produit final. En cela, il est un levier primordial à optimiser dans l’objectif d’une meilleure rémunération des éleveurs. Un coût de l’aliment qui impacte non seulement les producteurs, mais également les transformateurs d’aliments avec l’inflation qui impacte ainsi l’ensemble de la filière.

Pierre Pélissier, d’Agribiodrôme, précise ainsi qu’ « il faut repenser les systèmes et leurs dimensions : les grosses structures ont trop d’investissement pour être rentables » ; et explique que « les producteurs ont des difficultés pour trouver des débouchés suffisants à des prix rémunérateurs.»

Sylvain Vérité de Valosoleil préconise ainsi de « travailler sur la partie technique amont avec un travail sur les souches de volailles utilisées en plein air pour gagner en rendement matière et/ou un travail sur l’autonomie des éleveurs de volailles bio, ce afin de diminuer les coûts de production et améliorer la rentabilité de l’activité des éleveurs. »

Un besoin d’outils adaptés pour l’abattage et l’approvisionnement en poulettes bio

Les participants de la journée volaille bio ont appuyé le manque d’outils adaptés et de moyens humains pour les abattoirs de volailles. Les outils d’abattages ne sont parfois pas adaptés pour les petits volumes, laissant certains éleveurs en manque de solutions pour la valorisation de leurs cheptels. En parallèle, le travail en abattoirs nécessite une main d’oeuvre difficile à recruter et fidéliser, compte tenu des contraintes du métier.

L’approvisionnement et l’élevage des poulettes bio a également été évoqué comme un axe de travail pour les filières volailles bio. Les poulettes sont souvent d’origine lointaine et ont une valorisation segmentée.

]]>
Auvergne-Rhône-AlpesAgriculture biologiqueVolaille
news-139786Mon, 18 Mar 2024 11:41:47 +0100Les exploitations produisant sous signes officiels de la qualité et de l’origine (hors bio) en Auvergne-Rhône-Alpeshttps://extranet-allier.chambres-agriculture.fr/actualites/toutes-les-actualites/detail-de-lactualite/actualites/les-exploitations-produisant-sous-signes-officiels-de-la-qualite-et-de-lorigine-hors-bio-en-auver-1/Dans la région Auvergne-Rhône-Alpes, 30 % des exploitations sont habilitées à produire sous AOC-AOPIGP- LR (hors bio), principalement en vins et autres alcools, produits laitiers et viandes bovine, ovine, porcine et charcuterie-salaison.Un dossier complet

Ce travail est le résultat d’un appariement entre le Recensement Agricole 2020 et la base INAO.

Le dossier traite des neuf types de produits cités ici :

  • vin et autres alcools,
  • produits laitiers,
  • viandes bovine, ovine, porcine et charcuterie-salaison,
  • viande de volailles et oeufs,
  • céréales et farines,
  • lentille,
  • noix,
  • châtaigne,
  • olives et huiles d’olive.

Pour chacun de ces types de produits, les analyses portent sur la part des exploitations sous signes officiels de la qualité et de l’origine (hors bio), la dimension économique et la spécialisation des exploitations, leur statut juridique, leur taille moyenne, l’agriculture biologique, le circuit court et la diversification, l’emploi, l’âge des exploitants et le devenir des exploitations.

Dans la région Auvergne-Rhône-Alpes, 30 % des exploitations sont habilitées à produire sous AOC-AOPIGP-LR (hors bio), principalement en vins et autres alcools, produits laitiers et viandes bovine, ovine, porcine et charcuterie-salaison.

Pour chacun des neuf types de produits, le poids des SIQO (hors bio) varie dans la région :

  • Pour les vins et autres alcools, huit exploitations viticoles sur dix sont habilitées à produire sous AOP-IGP.
  • Pour les produits laitiers, le tiers des exploitations laitières est habilité à produire sous AOP-IGP. Pour ces produits laitiers, l’AOP est largement représentée. Le profil de ces exploitations laitières diffère entre la filière
  • caprine et bovine.
  • En viandes bovine, ovine, porcine et charcuterie-salaison, la production sous AOP-IGP-LR concerne 15 % des élevages pour la viande de la région. Le label rouge prédomine. Les produits en viande bovine sont particulièrement
  • présents.
  • En viande de volailles et oeufs, la production sous AOP-IGP-LR concerne 19 % des exploitations avicoles. En volailles de chair, ces exploitations cumulent fréquemment LR et IGP. La production d’oeuf est exclusivement sous label rouge.
  • En céréales et farines, produire sous IGP-LR reste marginal pour les exploitations cultivant des céréales , dans la région comme au plan national.
  • Pour la lentille, la production sous signe de qualité concerne uniquement la lentille verte du Puy AOP. Sa production concerne 62 % des exploitations cultivant de la lentille.
  • Pour la noix, la production sous signe de qualité concerne uniquement l’AOP Noix de Grenoble. Le tiers des exploitations produisant des noix sont habilitées à produire sous AOP.
  • Pour la châtaigne, jusqu’en 2023, la production sous signe de qualité concerne uniquement l’AOP Châtaigne d’Ardèche. Les exploitations habilitées à produire des châtaignes AOP représentent 28 % des producteurs de
  • châtaignes.
  • Pour les olives et huiles d’olive, la production sous signe de qualité concerne deux AOP localisées dans la Drôme et quatre producteurs d’olives sur dix.

Lire le dossier

]]>
Auvergne-Rhône-AlpesAllierAinArdècheCantalDrômeIsèreLoireHaute-LoirePuy-de-DômeRhôneSavoieHaute-Savoie2023Qualité des produits agricolesViticulteurProductions animalesPorcinVolailleProductions végétalesGrande cultureVigne
news-139589Wed, 13 Mar 2024 14:00:00 +0100Rapport d'activité 2023 de la Chambre régionale d'agriculture Auvergne-Rhône-Alpeshttps://extranet-allier.chambres-agriculture.fr/actualites/toutes-les-actualites/detail-de-lactualite/actualites/rapport-dactivite-2023-de-la-chambre-regionale-dagriculture-auvergne-rhone-alpes-1/Découvrez les actions de la Chambre régionale d'agriculture Auvergne-Rhône-Alpes et de l'ensemble du réseau régional pour l'année 2023Toute l’activité 2023 de la Chambre régionale d’agriculture Auvergne-Rhône-Alpes, a été présentée en Session le mardi 13 mars.


Avec des élus et des équipes mobilisés pour porter les 3 missions de la Chambre régionale :

  • Les missions consulaires, avec par exemple le pilotage de la concertation pour le Pacte et la loi d’orientation et d’avenir agricoles ou le renforcement du service commun foret-bois
  • Les missions d’intérêt général et notamment l’animation des comités de filières tant animaux que végétaux et la signature des nouveaux Plans de Filière avec la Région Auvergne-Rhône-Alpes
  • L’animation du réseau et pour mémoire l’organisation d’un forum ouvert des équipes de direction sur le changement climatique et la coordination des activités RID du réseau des Chambres.

Un nouveau développement pour plus de vie dans les territoires d'Auvergne-Rhône-Alpes.

Contact : Laurent Joyet

 

 

]]>
news-139253Tue, 05 Mar 2024 08:01:26 +0100Nouvel observatoire de la filière bovin viande https://extranet-allier.chambres-agriculture.fr/actualites/toutes-les-actualites/detail-de-lactualite/actualites/nouvel-observatoire-de-la-filiere-bovin-viande/Ce document dresse un panorama de la filière, du cheptel aux volumes abattus en passant par la production régionale et le nombre de broutards exportés. Il montre que l’accompagnement régional sur 2017-2022 a permis de maintenir une filière dynamique mais aussi de donner un point de départ chiffré de la situation pour le plan de filière 2023-2027.Téléchargez l'observatoire ici

Retrouvez toutes les informations sur la filière bovine en Auvergne-Rhône-Alpes ici.

]]>
Auvergne-Rhône-AlpesBovinBovin laitBovin viande
news-138857Thu, 22 Feb 2024 13:47:17 +0100Repères Tech&Bio n°23https://extranet-allier.chambres-agriculture.fr/actualites/toutes-les-actualites/detail-de-lactualite/actualites/reperes-techbio-n23/Le dernier bulletin technique à destination des producteurs bio ou intéressés par la bio et les techniques alternatives, est à votre disposition !Au sommaire : 
  • Agronomie : Choisir le produit organique selon les besoins de son sol
  • Grandes cultures : Semis sous couvert de céréales : retours d’expériences en Isère
  • Petits ruminants : Des éleveurs engagés pour constituer des références en élevages ovins bio
  • Réglementation : Ebourgeonnage et écornage des animaux bio : la prise en charge de la douleur est obligatoire
LIRE REPERES TECH&BIO N°23
]]>
Auvergne-Rhône-AlpesAllierAinArdècheCantalDrômeIsèreLoireHaute-LoirePuy-de-DômeRhôneSavoieHaute-Savoie2024Agriculture biologiqueAgronomieProductions animalesGrande cultureRéglementation
news-135967Thu, 30 Nov 2023 16:05:04 +0100Projets photovoltaïques et agrivoltaïqueshttps://extranet-allier.chambres-agriculture.fr/actualites/toutes-les-actualites/detail-de-lactualite/actualites/projets-photovoltaiques-et-agrivoltaiques/Pour l’encadrement de la production d’énergie photovoltaïque et agrivoltaïque en Auvergne-Rhône-AlpesLundi 28 novembre, les élus de la Chambre régionale d'agriculture Auvergne-Rhône-Alpes ont voté à l'unanimité, une délibération sur l’encadrement de la production d’énergie photovoltaïque et agrivoltaïque. 

Rendue nécessaire par les sollicitations importantes que subissent les agriculteurs de la part des opérateurs du secteur, mais aussi les enjeux de développer la production d’énergie renouvelable en Auvergne-Rhône-Alpes, la délibération  a pour objectif d'affirmer clairement 3 conditions cumulatives qui doivent guider les décisions des commissions de préservation des espaces naturels, agricoles et forestiers (CDPENAF) à savoir :

  • Le consensus : la profession agricole, à travers la CDPENAF, orchestre la localisation des projets pour une acceptabilité sociale
  • Le collectif : la profession agricole doit être motrice dans le pilotage de chaque projet
  • La répartition de la valeur : la profession agricole prescrit la répartition du capital dans les sociétés

 

Contact : Marie-Annick NAUDIN

]]>
news-129294Fri, 26 May 2023 08:31:00 +0200Signature du Plan Régional Filière Porchttps://extranet-allier.chambres-agriculture.fr/actualites/toutes-les-actualites/detail-de-lactualite/actualites/signature-du-plan-regional-filiere-porc/Le 26 mai 2023, le Plan Régional Filière Porc a été signé à Lapalisse (Allier).Ce vendredi 26 mai, le plan filière régional porcin a été signé entre la Région Auvergne-Rhône-Alpes, représentée par Fabrice Pannekoucke, Vice-Président en charge de l’Agriculture, Interporc Rhône-Alpes, représenté par son président Thierry Thenoz, l'Interprofession porcine Auvergne-Limousin représentée par son président Francis Lebas et la Chambre Régionale d’Agriculture représentée par Patrick Escure.

Cette signature a permis de revenir sur les objectifs de ce plan, soit :

  • La volonté de travailler ensemble pour soutenir la filière à l’échelle locale,
  • Investir et moderniser les outils de production
  • S’adapter à l’évolution de la filière sur ces 4 prochaines années

 

>> Pour rappel, le plan filière est doté d’un budget de plus de 4 millions d'€. 

  

]]>
Auvergne-Rhône-AlpesAllierAinArdècheCantalDrômeIsèreLoireHaute-LoirePuy-de-DômeRhôneSavoieHaute-SavoieAuvergneRhône-Alpes2023Marchés et filières agricolesViticulteur
news-127023Thu, 20 Apr 2023 08:31:00 +0200Signature du Plan Régional Filière Fruitshttps://extranet-allier.chambres-agriculture.fr/actualites/toutes-les-actualites/detail-de-lactualite/actualites/signature-du-plan-regional-filiere-fruits/Le 20 avril 2023, le Plan Régional Filière Fruits a été signé à Saint Laurent d'Agny.Ce jeudi 20 avril, le plan filière régional fruits a été signé entre la Région Auvergne-Rhône-Alpes, représentée par Fabrice Pannekoucke, Vice-Président en charge de l’Agriculture, le Comité Stratégique Fruits, représenté par son président Gilbert Chavas, et la Chambre Régionale d’Agriculture.

En présence du directeur de la DRAAF, M. Bruno Ferreira, et de Mme Colette Darphin, Vice-Presidente du département du Rhône, cette signature a permis de revenir sur les objectifs de ce plan, soit :

  • la résilience des exploitations face aux changements climatiques et pour la transition agroécologique ;
  • la compétitivité des exploitations et des entreprises de la filière par l’optimisation de leur gestion et la valorisation de leurs produits de qualité ;
  • l’attractivité de la filière fruits et de ses métiers.

Cette journée a été l’occasion de faire découvrir aux participants de cet événement : 

  • les travaux menés sur le verger de démonstration en cerises de Saint Laurent d’Agny ;
  • l’infrastructure et le fonctionnement de la coopérative SICOLY.

Ponctuée par des échanges riches et nombreux, cette matinée a marqué le lancement officiel de ce nouveau plan à destination des entreprises et producteurs de la filière régionale fruits.

>> Pour rappel, le plan filière est doté d’un budget de plus de 3 millions d'€. 

Contact : Comité Stratégique Fruits Auvergne-Rhône-Alpes : csf.fruits.aura@remove-this.gmail.com
 

 

 

]]>
Auvergne-Rhône-AlpesAllierAinArdècheCantalDrômeIsèreLoireHaute-LoirePuy-de-DômeRhôneSavoieHaute-SavoieAuvergneRhône-Alpes2023Marchés et filières agricolesViticulteur
news-126283Thu, 30 Mar 2023 08:31:00 +0200Signature du Plan Régional Filière Viticolehttps://extranet-allier.chambres-agriculture.fr/actualites/toutes-les-actualites/detail-de-lactualite/actualites/signature-du-plan-regional-filiere-viticole/Le 24 mars 2023, le Plan Régional Filière Viticole a été signé à la Maison de la Vigne et du Vin à Apremont (Savoie).L’ensemble des représentants des vignobles de la région étaient présents ainsi que Fabrice PANNEKOUCKE, Vice-président de la Région Auvergne-Rhône-Alpes délégué à l'agriculture et aux espaces valléens.

Le plan filière est doté d’un budget de plus de 10,5 millions d'€, il a augmenté par rapport aux 3,4 M€ de la programmation 2018-2021.
Ce nouveau plan pour la filière viticole suit plusieurs objectifs et s'organise autour de 4 axes d’intervention :

  • Adaptation des productions aux enjeux environnementaux et sociétaux
  • Création de valeur, développement économique et conquête de nouveaux marchés
  • Développement de l’œnotourisme et de l’image d’Auvergne-Rhône-Alpes comme grande région viticole
  • Animation et démarches prospectives au service de la filière viticole
     

"Ce plan filière ambitieux contribuera à une meilleure adaptation et  valorisation des productions et au renforcement de la compétitivité des exploitations viticoles régionales." F.P

Contact : Vignobles d’Auvergne-Rhône-Alpes : comitevins.aura@remove-this.gmail.com
 

 

  

]]>
Auvergne-Rhône-AlpesAllierAinArdècheCantalDrômeIsèreLoireHaute-LoirePuy-de-DômeRhôneSavoieHaute-SavoieAuvergneRhône-Alpes2023Marchés et filières agricolesViticulteur