Mobilisation de la ressource en eau

Accéder aux flux rss de notre siteImprimer la page

Auvergne-Rhône-Alpes compte 10 000 exploitations irrigables soit 12 % des  exploitations irrigables françaises. Une exploitation sur 5 est concernée sur le territoire régional. Les 187 100 ha de surfaces irrigables de la région représentent 8 % de la sole  irrigable française. En fonction des rotations culturales, environ 108 000 ha sont irrigués chaque  année, soit 7 % de la surface agricole utile régionale.

 

Cette irrigation est  indispensable sur les terrains légers et peu profonds ainsi que sur la quasi-totalité des cultures sous contrat (semences) et en cultures spécialisées (maraîchage, arboriculture).

Les territoires d’Auvergne-Rhône-Alpes relèvent de climats très contrastés : 

  • méditerranéens au sud,
  • montagnard à l’est et à l’ouest
  • et semi continental au nord.

 

Ils n’ont pas, non plus, les mêmes ressources en eau potentiellement disponibles. En outre, le contexte de réchauffement climatique actuel fait que le climat que l’on avait à Montélimar il y a 50 ans  et celui actuel de Lyon !

Afin de favoriser une meilleure adaptabilité aux aléas économiques et climatiques des exploitations agricoles, les Chambres d’agriculture d'Auvergne- Rhône- Alpes s’impliquent sur la mobilisation de la ressource en eau  avec trois objectifs stratégiques :

  • Permettre une continuité de l’accès à l’eau pour les agriculteurs irrigants à partir de ressources en eau « en tension », par l’appui à la mise en place de projets de substitution des prélèvements vers des ressources en eau plus abondantes
    • retenues collinaires qui stockent une petite partie des eaux pluviales hivernales
    • prélèvement dans des cours d’eau ou des nappes qui restent abondantes (Rhône, Isère, …)
  • Favoriser, lorsque le milieu le permet, la création de ressources en eaux complémentaires en vue de sécuriser des systèmes de production (notamment fourragers) ou/et permettre leur diversification (maraîchages, cultures spécialisées, semences…), 
  • Favoriser les économies d’eau par des travaux de R&D sur les pratiques agricoles les plus économes en eau possibles (pilotage de précision, adaptation du matériel, …) et une limitation des fuites dans les réseaux d’irrigation

Ce travail est effectué en étroite collaboration avec les collectivités et les autres usagers de l’eau, dans le cadre de « projets territoriaux de l’eau » conduits sous l’égide des ministères de l’agriculture et de l’environnement, avec l’aide des Agences de l’eau et du Conseil régional.

CONTACT(S)

Thomas PACAUD
Chargé de mission
Agronomie Environnement
thomas.pacaud@aura.chambagri.fr

Zoom sur...